ETRE BENEVOLE D'ACCOMPAGNEMENT

c'est une décision qui mérite réflexion, c'est un engagement dans la durée.

Bénévolat

Etre bénévole d’accompagnement est un engagement dans la durée au sein d’une association dont c’est le projet. Au-delà des motivations personnelles profondes, c’est vivre une solidarité au nom de la société civile.

La définition, les missions et obligation du bénévolat d’accompagnement sont définis dans la circulaire DHOS02/2008/99 du 20 mars 2008, annexe 5. (télécharger le pdf)

 

 

Comment s’y prendre ?

Devenir bénévole d’accompagnement C’est une décision qui mérite réflexion...
Un processus en 4 étapes :

  • Etape 1 : Une action de sensibilisation d'une journée qui vous aidera à mieux connaître le mouvement des soins palliatifs et de l’accompagnement, de connaître l’association et les objectifs qu’elle poursuit, de découvrir les différents types d’engagement au sein de cette association.
  • Etape 2 : Formalisation de votre candidature
    -renseignement d’une fiche de candidature
    - Entretien avec deux membres dirigeants de l’association
    - Entretien avec une psychologue
  • Etape 3 : Si votre candidature est retenue
    - Formation initiale à raison d’un jour par mois sur 6 mois
    - Participation financière de 120 euros (en 2018) : payable en plusieurs fois et déductible des impôts.
  • Etape 4 : Formalisation de votre engagement
    - Entretien avec une psychologue pour confirmer vos motivations
    - Signature du contrat d’engagement

 

Comment vivre cet engagement ?

Le bénévolat d’accompagnement est une expérience personnelle et collective enrichissante qui implique :

  • Une régularité de présence (une fois par semaine) les personnes malades, les proches, les soignants comptent sur le bénévole d’accompagnement.
  • L’obligation d’assister à un groupe de parole (une fois par mois) animé par une psychologue afin d’analyser la pratique d’accompagnement de chacun des bénévoles.
  • L’obligation d’assister aux actions de formation continue organisées par l’association (4 par an).
  • La participation à des réunions de travail
    Sans oublier les satisfactions de la convivialité associative.
HAUT