Notre actualité

Nous serions très heureux de vous retrouver le vendredi 24 avril 2020 à 20h30  pour partager  un spectacle de variétés françaises au profit de notre association.  L’intégralité de la recette sera reversée à l’ASP Ouest Hérault.

Alain Sebbah chante Serge Lama et variété française.
Jean-Michel Rinaldi Chanson française et Internationale.

Le concert aura lieu à la salle des fêtes 4 rue Brescou 34300 Agde.

Venez nombreux passer un agréable moment et soutenir notre action.

Réservation au 06 99 65 36 66

La formation initiale des futurs bénévoles de l’ASP a débuté le 18 janvier 2020 pour se terminer le 6 juin 2020, a raison d’un samedi toutes les 3 semaines environ.

Pourquoi former des bénévoles à cet accompagnement plutôt spécifique : 

  • C’est une obligation légale : 

En effet la loi du 9 juin 1999  sur le droit aux soins palliatifs pour tous a donné une reconnaissance officielle  aux bénévoles d’accompagnement en soins palliatifs

L’Article 10 de la loi n°99-477 du 9 juin 1999 stipule :

Des bénévoles formés à l’accompagnement de la fin de vie et appartenant à des associations qui les sélectionnent, peuvent, avec l’accord de la personne malade ou de ses proches et sans interférer avec la pratique des soins médicaux et paramédicaux,  apporter leur concours à l’équipe de soins en participant à l’ultime accompagnement du malade et en confortant l’environnement psychologique et social de la personne malade et de son entourage

  • Pour se préparer à assurer des accompagnements en toute sécurité pour la personne accompagnée mais aussi pour l’accompagnant.

Mais au-delà des apports de connaissances la formation doit permettre de :

     •Echanger et confronter son point de vue avec les autres

     •Expérimenter l’écoute mutuelle au sein du groupe

    •Prendre conscience de la dimension collective, citoyenne de cet engagement

Le magasin BOULANGER et l’ASP OUEST HÉRAULT vous donnent rendez-vous pour la confection de vos paquets cadeaux du 6 au 24 Décembre 2019.

Notre équipe de bénévole sera à l’intérieur du magasin au Centre Commercial Géant Casino de Montimaran à Béziers.

Le premier texte témoigne du sentiment de solitude qu’elle ressent même si gravitent autour d’elle des personnes proches, et le second du sentiment d’inquiétude qui l’habite depuis qu’elle a perdu la vue.

Solitude
On est seul sur la terre, il faut bien l’accepter,
Personne ne ressent la douleur de personne.
Chacun est, dans sa pensée tristement enfermé
Et dans son âme aussi où le chagrin résonne.

Sans éveiller jamais, dans un cœur même ami
Qu’un écho déformé, tellement infidèle
Que, dans l’instant fugace où l’on se croit compris,
On est, plus que jamais seule comme à Babel.

Le temps heureusement vient à vous faire aimer
Ce qui vous fit souffrir et vous tortura tant
La solitude un jour….s’appelle liberté
La froide indifférence…. heureux détachement….

Le cœur par trop blessé ne sait plus très bien battre
Il n’en a plus la force et son renoncement
Mets fin à nos misères et fait d’un lourd désastre
Une mort avant l’heure…. total apaisement.

Inquiétude

Pourquoi la vie pour moi n’est –elle plus maintenant
Qu’une suite de jours tristes et désolés ?
Pourquoi ai-je en hiver cru vivre le printemps ?
Pourquoi ne vois-je plus le soleil de l’été ?

Pourquoi tout ce qu’hier j’eusse trouvé charmant
Me parait-il si fade, voire laid aujourd’hui ?
Est-ce donc l’univers qui, désormais me ment ?
Ou m’a menti jadis ?… ou bien si ce n’est lui …

Quel phénomène étrange a pu troubler ainsi
Les sens qui me relient aux êtres et aux choses ?
Par quelle aberration ai-je dans tout ce gris,
Dans tout ce noir si triste, vu une vie si rose ?

Non ! Non ! je me refuse à croire que moi aussi ?
Non ! ce n’est pas possible voyons ! je l’ai trop nié
L’existence de ce Dieu si malin, si hardi,
Qu’on prétend si puissant dans sa fragilité !

C’est seulement le cafard ….c’est l’imagination ….
C’est un besoin que j’ai de compliquer ma vie….
C’est de quelque roman la folle suggestion….
C’est peut-être tout cela cette mélancolie….

Mais oui, qu’allais-je craindre ? C’est une fausse alarme,
Ah ! Je respire mieux ! Je préfère que l’ennui
Soit plutôt que l’amour la cause de mes larmes….
Et pourtant Ah ! Pourtant Mon Dieu si c’était lui ?…

HAUT